Concerts à venir

Messe du Couronnement, KV 317 de Wolfgang-Amadeus Mozart et Missa Dei Filii, ZWV 20 de Jan Dismas Zelenka

1er et 2 mars 2024 – Eglise Saint-Laurent Lausanne

L’Ensemble Vocal Euterpe et ses solistes, ainsi que l’Ensemble Fratres, vous présentent la Messe du Couronnement de Mozart et la Missa Dei Filii de Jan Dismas Zelenka, sous la direction de Christophe Gesseney.

Messe du Couronnement de W. A. Mozart, Le couronnement dont il s’agit ici est celui de l’empereur du Saint Empire romain germanique Leopold II comme roi de Bohème, qui eut lieu à Prague en 1791. Mozart a écrit cette messe 12 ans plus tôt en 1779. C’est Salieri, alors maître de chapelle de la Cour, qui la choisit et la dirige ce jour-là. Cette messe a été pour Mozart l’occasion de composer une grand-messe solennelle qui va marquer le début d’une nouvelle musique religieuse. Les voyages l’ont manifestement enrichi. À travers cette œuvre et sans modifier les cadres habituels, il a voulu partager avec ses contemporains tout ce qu’il a appris au cours du voyage à Mannheim notamment, et comment il comptait utiliser ce savoir. 

La Missa Dei Filii ZWV 20 de Jan Dismas Zelenka (« Messe en l’honneur du Fils de Dieu », est décomposée par le Kyrie (1-3) et le Gloria (4-10). Il semblerait qu’elle soit donc incomplète.
La Missa Dei Filii est la deuxième des trois « Missae ultimae » traditionnelles, mais comme les autres « messes courtes » du XVIIIe siècle, elle ne comprend que Kyrie et Gloria. Néanmoins, il s’agit d’une œuvre complète, et le Gloria en plusieurs parties est considéré comme la mise en scène de Gloria la plus impressionnante que Zelenka ait créée au cours de ses plus de vingt messes. On ne sait toujours pas si Zelenka avait initialement prévu une composition de messe complète.
« La personnalité artistique de Zelenka, sa biographie et son style de compositeur sortent de l’ordinaire. Son style est très expérimental… Zelenka était-il vraiment l’un des plus grands compositeurs du XVIIIe siècle ou simplement l’un des plus intéressants ? Je pense qu’il nous réserve encore quelques surprises. (Journal musical suisse)

Interprètes

L’Ensemble Vocal Euterpe de Lausanne
Camille Chagnon, soprano ou Alexandrine Lerouge-Monnot, soprano
Orana Ripaux, mezzo
Oscar Esmerode, ténor
Raphaël Hardmeyer, baryton

L’Ensemble Fratres

Direction

Christophe Gesseney

Billetterie

Prix CHF 40.- | AVS & Etudiants CHF 35.- | Enfants jusqu’à 14 ans gratuit
Boutique en ligne ou à l’entrée des concerts

Concerts passés

Le Reniement de St-Pierre de Marc-Antoine Charpentier

Didon et Enée d’Henry Purcell

Mise en jeu pour Didon et Enée de Purcell, Jean-Paul Favre

Interprètes

L’Ensemble Vocal Euterpe de Lausanne
l’Ensemble Fratres
Camille Chagnon, soprano
Claire Régent, mezzo-soprano
Christian Joël, ténor
Matthias Geissbühler, baryton

Direction

Christophe Gesseney

L’Ensemble Vocal Euterpe

choeurtourdepeilzb

L’Ensemble Vocal Euterpe (EVE), fondé en 1981 par Christophe Gesseney, formé de treize chanteurs à sa création, a participé en tant que finaliste à plusieurs concours internationaux, comme les Rencontres Chorales de Montreux (Suisse) (2ème prix du jury et prix du public), les Florilèges Internationales de Tours (France), le concours de Maasmechelen (Belgique) ou celui de Cantonigros (Espagne). Il a également participé au concours national suisse de chœurs de Charmey (2ème place) et au Septembre Musical de Vevey. L’EVE s’est produit dans le cadre de festivals dans le Haut-Jura ainsi qu’à Obernai.

Durant la Semaine Sainte 2007, une collaboration entre Christophe Gesseney et le metteur en scène Gérard Demierre a abouti à une version scénique exceptionnelle de la Passion selon Saint-Jean de J.-S. Bach, donnée à six reprises à la Cathédrale de Lausanne, avec le concours du chœur Laudate et l’ensemble Baroque du Léman. Le DVD de cet événement est paru en automne 2008.

En janvier 2010, l’EVE et l’ensemble instrumental Amarcordes présentent une version inédite du Requiem et de la Messe du Couronnement dans le cadre du Festival Mozart, fruit d’un travail axé sur l’articulation, vocale et instrumentale.

Actuellement, L’EVE est formé d’une quinzaine de bons choristes amateurs et d’étudiants en classes professionnelles de chant. Sa vocation est de contribuer à la formation de ces étudiants en leur donnant l’occasion d’une activité musicale rémunérée, en leur offrant des opportunités de se produire comme solistes dans des concerts d’excellent niveau, et celle de figurer sur des disques.

L’EVE aime voyager dans le temps, leur répertoire va de la musique ancienne et de la renaissance pour rejoindre des œuvres contemporaines, avec une prédilection pour la musique baroque. Il prend également un grand plaisir à explorer des musiques plus populaires avec des chants de Noël du monde ou des chants hébraïques par exemple. Il a aussi découvert les rythmes du tango et de Piazzolla dans un spectacle ou le chant et la danse étaient à l’honneur. A cette occasion, Euterpe était accompagné d’un accordéon, d’un piano, d’un violon et d’une contrebasse.

Depuis quelques années, Euterpe a le privilège de collaborer avec Fratres, un ensemble instrumental à géométrie variable, dont les musiciens mènent une recherche passionnée sur les langages baroques et classiques. (www.fratres.ch)

L’Ensemble Euterpe prépare deux à trois séries de concerts chaque année.

Une Association des amis de l’Ensemble Vocal Euterpe a été fondée en 2008.